Mon Europe n°14 octobre 2017

Mon Europe n°14 octobre pdf

Bandeau Mon Europe

Profitons des vents favorables

Une fois passées les élections en France et en Allemagne, le temps des propositions pour relancer l’Union européenne est arrivé. Les principales contributions ont été celles de Jean-Claude Juncker et d’Emmanuel Macron. Les réactions allemandes à ces propositions sont attendues.

Emanuel Macron dans son discours à la Sorbonne du 26 septembre a proposé une refondation de l’Union européenne.

  • Faire de la zone euro l’avant-garde de l’Union avec notamment : un budget propre, un ministre des finances européen, un contrôle parlementaire.
  • Une Europe fiscale pour mettre fin à la concurrence fiscale, les pays qui n’en respecteraient pas les règles étant privés d’aides européennes.
  • Un budget de défense commun, une force commune d’intervention et une doctrine commune pour agir, une Coopération structurée permanente avec les pays volontaires.
  • Un « Espace commun des frontières de l’asile et de l’immigration » et un partenariat avec l’Afrique.
  • Des listes transnationales pour les élections européennes pour l’élection de la moitié des parlementaires ; des « Conventions démocratiques » pour consulter les citoyens dès 2018.

 

Dans son discours sur l’état de l’Union prononcé le 13 septembre devant le Parlement Européen, le président de la Commission européenne avait fait ses propres propositions, notamment:

  • Pour la zone euro : la fusion des postes de président de l’euro groupe et de vice-président de la Commission ; la création d’un Fonds monétaire européen ; pas de budget de la zone euro, mais une ligne spécifique dans le budget de l’Union ; pas de Parlement spécifique à la zone euro mais un contrôle démocratique par les députés européens des pays de la zone euro.
  • La création d’une cellule européenne du renseignement et l’extension des compétences du Parquet européen aux infractions terroristes transfrontalières.
  • La mise en œuvre d’un « socle européen de droits sociaux »
  • Le passage de la prise de décision à l’unanimité, à la majorité qualifiée en matière fiscale.
  • La fusion des présidences de la Commission et du Conseil européen ; de la « sympathie » pour les listes transnationales aux élections européennes ; un soutien aux « conventions démocratiques »

Ces propositions convergent souvent avec celles l’Emmanuel Macron, mais en recherchant le consensus entre les pays membres, et à éviter de fracturer l’Union entre pays appartenant ou non à la zone euro.

L’Allemagne ne se prononcera qu’à l’issue des négociations en cours sur la composition de son gouvernement.

Où se situera le point d’équilibre à l’issue des discussions ? Probablement plus près des propositions de Jean-Claude Juncker que de celles d’Emmanuel Macron. Ce serait déjà un grand pas en avant. Mais il faudra y rallier les autres pays européens, ce qui demandera de longues discussions.

Il faudra parallèlement obtenir l’adhésion des citoyens. Les « Conventions démocratiques » auront lieu en France. Le Mouvement Européen-France a l’intention d’y participer activement. Il a des propositions, issues d’une réflexion collective de ses adhérents, qui sont présentées dans un rapport approuvé début 2016 : « Dessiner l’Europe de 2025 »

François Vié, président du Mouvement Européen Pas-de-Calais

Activités du Mouvement Européen Pas-de-Calais

Détail de notre programme d’activités sur notre site

  • 13 octobre: Arras Bernard Guetta – Conférence et dédicace
  • 17 octobre : Arras réunion d’adhérents (réservée aux adhérents)

 

    • 1er décembre : « Europe et sécurité » 15h30-20h00 auditorium de l’Atria, Arras deux conférences-débats : sécurité intérieure et sécurité extérieure/défense.
    • 6 décembre : « Europe et sécurité » voyage thématique à Bruxelles : Commission et Parlement européen
  • 18 décembre : Arras Jean Quatremer – Conférence et dédicace. (Attention : date antérieurement communiquée : 2 novembre)

 

Presse :

A Athènes, Macron lance la « refondation » démocratique de l’Europe

À Athènes, Emmanuel Macron veut refonder l’Europe

Angela Merkel, la «reine fainéante» de l’Europe

Livres

Emmanuelle Loyer « Une brève histoire culturelle de l’Europe » Flammarion 12 €

Collectif sous la direction de Etienne François et Thomas Serrier « Europa, notre histoire, l’héritage européen depuis Homère » Les Arènes 39€

Suivre le Mouvement Européen Pas-de-Calais

 

Suivez-nous sur :

Pensez à partager nos publications

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s